Signes et symptômes d’une grossesse

symptom grossesse

Les symptômes de la grossesse peuvent varier d’une femme à l’autre. Certaines passeront 40 semaines à se voir soumises à ces symptômes et d’autres y échapperont (pas totalement). Mais tout ce que je sais mesdames, c’est que vous rayonnez dans les deux cas ! 

Vous êtes enjouées ou bien effrayées à l’idée de tomber enceinte ? Vous tombez bien ! 

Faisons le point ensemble sur les symptômes et les signes qui évoquent le début d’une grossesse. 

symptomes debut de grossesse

Quand est-ce que les premiers signes d’une grossesse apparaissent ? 

On appelle fécondation, la rencontre entre le spermatozoïde du père et l’ovule de la mère. Elle se produit généralement vers le 14ᵉ jour du cycle menstruel de la femme dans une des trompes utérines.

Cependant, cette estimation de 14 jours peut varier entre les femmes. L’œuf fécondé appelé blastocyste met environ une semaine pour se déplacer de la trompe de Fallope à l’utérus pour s’y implanter.

Certaines femmes peuvent ressentir une douleur d’implantation ou une nidation similaire à des douleurs menstruelles et parfois accompagnée d’un saignement léger. 

Attention : Ce n’est pas un signe de grossesse présent chez toutes les femmes, il est donc possible d’attendre d’autres signes avant de faire un test pour confirmer la grossesse.

Les premiers signes de grossesse

Les symptômes en début de grossesse sont nombreux et sont souvent très subtils. Toutefois, certains symptômes sont couramment associés à une grossesse naissante

L’absence des règles 

L’absence de règle est le premier signe de grossesse le plus fréquent. Cela se produit en raison de l’augmentation des niveaux d’hormones dans le corps qui préparent l’utérus pour accueillir un fœtus.

Les nausées matinales 

Les nausées matinales est l’un des symptômes très communs en début de grossesse. 

De ce fait, les nausées matinales sont fréquentes chez les femmes enceintes, souvent survenant au cours des premiers mois de la grossesse. Elles sont causées par une augmentation des niveaux d’hormones dans le corps et peuvent être déclenchées par des odeurs ou des sensations de faim.

Les nausées matinales peuvent être gérées en mangeant des petits repas régulièrement tout au long de la journée, en évitant les aliments qui déclenchent des nausées et en buvant suffisamment d’eau

L’essoufflement 

Un autre signe récurrent face à l’arrivée d’une grossesse est l’essoufflement. De ce fait, le volume sanguin augmente de 30 % favorisant l’essoufflement. 

La transformation physique des seins 

La transformation des seins lors de la grossesse est un phénomène normal. En raison des modifications hormonales, les seins peuvent devenir plus volumineux et tendus. La production de lait peut commencer plus tôt, ce qui peut causer des douleurs ou des élancements.

Il vous faut alors porter un soutien-gorge confortable pour soutenir les seins et de les hydrater régulièrement pour éviter les crevasses ou les irritations.

Néanmoins, je ne peux pas vous garantir que vos seins retrouveront après l’accouchement leur forme d’origine.

La fatigue 

Souvent associé à la libération d’hormones, la fatigue est l’un des premiers signes de la grossesse.

Par ailleurs, la progestérone a un effet relaxant, ce qui favorise un besoin accru de sommeil la nuit ou en pleine journée. Vous faites alors des nuits plus longues, des siestes dans la journée et vous vous retrouvez au lit à l’heure habituelle du souper. 

Les œstrogènes jouent également un rôle dans l’augmentation du rythme cardiaque et du volume sanguin, de sorte que vous vous sentiez essoufflée et plus fatiguée que d’habitude.

Enfin, les modifications du métabolisme du glucose et l’augmentation de la sécrétion d’insuline par le pancréas peuvent entraîner une hypoglycémie, favorisant donc la fatigue et la faim.

Un besoin fréquent d’uriner 

Ces derniers jours, vous ressentez le besoin d’uriner plus souvent qu’à l’habitude ? 

C’est normal ! L’augmentation de la taille de l’utérus exerce une pression sur la vessie, réduisant sa capacité à stocker l’urine. De plus, l’augmentation de la production du liquide amniotique peut également contribuer à ce besoin fréquent d’uriner.

Ballonnements et constipations 

Si vous vous posiez la question “ la constipation est-elle un signe de grossesse ?”. Eh bien oui, mesdames. Cela est dû à la modification hormonale qui ralentit le transit intestinal ainsi qu’au fait que l’utérus en croissance exerce une pression sur le gros intestin.

En ce qui concerne les ballonnements, je vous conseille de manger lentement et de choisir des aliments riches en fibres pour favoriser la digestion. 

Soyez cependant prudentes en ce qui concerne les douleurs au bas-ventre durant votre grossesse car elles peuvent être signe de complications.

Les SYMPTÔMES PRÉCOCES de GROSSESSE! Journal Intime ANGIE MAMAN 2.0 – Angie Maman 2.0

Les symptômes au fur et à mesure de la grossesse 

Si les symptômes énumérés sont les premiers signes de votre grossesse, ils ne seront pas non plus les derniers ! Eh oui, mesdames, si vous pensiez vous avoir habitué à vos nouveaux compagnons de vie, d’autres de leurs amis arrivent à toute vitesse pas ! À partir de ce moment là, vous, vous verrez alors calculer les semaines de grossesse restantes et votre date d’accouchement.

En effet, au cours de votre grossesse, viennent s’ajouter d’autres symptômes qui seront tout aussi agréables que la fatigue, les vomissements, le besoin fréquent d’uriner …  

Symptômes psychiques 

Sur le plan psychique, vous allez être amené à développer certaines facultés que vous ne connaissiez pas. 

  • Problème de sommeil ; 
  • vertiges causés par augmentation de la circulation sanguine et un rythme cardiaque accru, hypoglycémie ou baisse de la tension artérielle ;
  • stress en lien avec l’arrivée de bébé ;
  • variations de l’appétit : aversion pour certains aliments, perte d’appétit, appétit difficile à contrôler ;
  • émotions instables : humeurs changeantes, hypersensibilité ;
  • sensibilités aux odeurs. 

Symptômes Internes 

Lorsque vous êtes enceinte, vous pouvez ressentir également une variété de symptômes internes. 

  • Des douleurs au dos ;
  • des hémorroïdes ;
  • des douleurs aux mains (généralement au 3e trimestre) ; 
  • des congestions nasales ;
  • des constipations ; 
  • des pertes blanches abondantes ; 
  • des crampes ; 
  • des infections (vaginite) ; 
  • des pertes brunâtres (dues à la nidation) 
  • des brûlures gastriques ; 
  • une salive abondante ; 
  • un goût métallique dans la bouche ;
  • des maux de tête ;
  • une sensibilité au niveau des gencives ; 
  • des douleurs en bas du ventre (crampes abdominales).

Symptômes Externes 

Si jusqu’ici tous les symptômes énumérés n’étaient qu’internes, vous feriez face aussi à des symptômes physiques externes. 

  • Des vergetures ; 
  • des varices ; 
  • des tâches foncées sur le visage (masque de grossesse) ; 
  • de la rétention d’eau (gonflement sur tout le corps) ; 
  • une ligne de couleur brune qui se trace de votre nombril jusqu’au pubis ; 
  • des boutons d’acnés 
  • des démangeaisons de la peau. 

EST-IL POSSIBLE DE SAVOIR SI JE SUIS ENCEINTE UNE SEMAINE APRÈS UN RAPPORT SEXUEL ? 

Il est difficile de dire si vous êtes enceinte, suite à des symptômes de grossesse survenue 1 semaine après un rapport. En effet, il est peu probable de savoir si vous êtes enceinte 1 semaine après un rapport sexuel.

La plupart des tests de grossesse ne peuvent détecter la grossesse qu’une à deux semaines après la date prévue de votre période. Il est conseillé d’attendre au moins une semaine après la date prévue de votre période pour faire un test de grossesse pour obtenir un résultat fiable.

Toutefois, vous pouvez ressentir les premiers symptômes de la grossesse peu de temps après la conception, même avant de manquer ses règles. Des nausées matinales et des changements dans la poitrine peuvent être les premiers signes physiques observables.

Si votre désir est de tomber enceinte, votre état psychologique doit être pris en considération. Les symptômes peuvent être trompeurs, car le désir d’avoir un bébé peut entraîner une manifestation artificielle de signes de grossesse. 

Difficile de diagnostiquer une grossesse une semaine après un rapport sexuel, les niveaux d’hormones n’étant pas suffisamment élevés pour être détectés. 

SUIS-JE ENCEINTE ?

Vous vous sentez nauséeuse, vous avez mal aux seins et vous êtes en retard sur votre cycle menstruel ? Pas de panique ! 

Plusieurs moyens pour savoir si vous êtes enceinte s’offrent à vous.  

Vous pouvez alors acheter un test de grossesse que vous trouverez en pharmacie. 

Dans les premiers temps, sans ce test, il n’y a aucun moyen de savoir avec certitude si vous êtes enceinte. 

Si vous avez des symptômes précoces de la grossesse, mais que le résultat du test est négatif, il est possible que vous soyez quand même enceinte. Dans ces cas-là, attendez au moins une semaine après la date prévue de vos règles pour refaire un test. 

Vous pouvez aussi demander une prescription d’analyse sanguine à votre médecin pour avoir confirmation de votre début de grossesse. 

De plus, un examen gynécologique ou une échographie peuvent vous aider à confirmer une grossesse.

test de grossesse

CONSULTER UN PROFESSIONNEL DE SANTÉ 

Consultez un professionnel de santé dès que possible lorsque vous avez la confirmation d’être enceinte ou que vous soupçonnez l’être.

En général, une première visite chez le médecin devrait avoir lieu entre la 6e et la 8e semaine de grossesse. Cela permet au médecin de vérifier votre santé et de vous déterminer un plan de soins prénataux approprié.

Cependant, si vous ressentez des symptômes trop douloureux ou anormaux, n’hésitez pas à consulter rapidement votre médecin. 

Laisser un commentaire

62 − 55 =