Libéreeeez délivrezzzzzz vos bébés !!

Libéreeeez délivrezzzzzz vos bébés !!

Fini les transats, les trotteurs ou les bébés que l'on force à tenir assis ! Les spécialistes préconisent depuis plusieurs années l'activité libre, et ce, dès le plus jeune âge des enfants.

Le concept de motricité libre ou spontanée a été inventé par le Dr Emmi Pikler dans les années 1960. La pédiatre est convaincue que le petit enfant est un être doué de sensibilité et capable de se développer tout seul sans l’intervention d’un l’adulte. Elle découvre que non seulement le développement moteur s’acquiert naturellement et dans un ordre bien précis, mais aussi que cette liberté donnée aux enfants leur apporte un sentiment d’accomplissement et de sécurité.

« Grâce à l’activité spontanée, l’enfant devient acteur de son développement. Il peut tester les limites de son corps et expérimenter de nouvelles positions librement. »

La motricité libre est de plus en plus pratiquée dans les crèches et haltes-garderies. L’enfant a  accès à différents espaces de jeu qu’il investit à sa manière, à son rythme, dans un cadre sécurisé. Chez les petits, le bébé est installé sur le dos sur des tapis et peut se déplacer en toute liberté. Des jeux avec différentes textures sont posés à côté de lui pour éveiller ses sens. Le but est de laisser l’enfant faire ses acquisitions de façon autonome et surtout ne pas le contraindre à une position dans laquelle il ne sait pas se mettre tout seul.

« Un enfant n’est jamais mis dans une situation dont il n’a pas encore acquis le contrôle par lui-même »

Chez les plus grands, des jeux de grande motricité (ballons, vélo) et de motricité fine (jeux d’encastrement, de construction) sont mis à sa disposition et des petits ateliers sont organisés avec une surveillance un peu plus proche. L’enfant n’explore jamais le monde seul, le professionnel est présent pour l’accompagner et l’encourager dans ses découvertes, mais il ne fait pas les choses à sa place. Son rôle est d’offrir une contenance psychique au tout-petit, c’est à dire lui accorder une attention  de tous les instants et savoir précisément où il en est dans son développement. Un pas de plus pour le guider vers son autonomie.

La motricité libre en quelques mots :

> favoriser un environnement libre et sécurisant pour votre bébé

> limitez les postures "forcées" si votre bébé n'a pas encore la capacité de le faire (trotteurs)

> mettez-lui des vêtements amples et souples pour qu'il puisse s'épanouir sereinement

« Le bébé qui est libre de ses mouvements va construire sa capacité à être bien dans son corps et à se relier aux autres à l’âge adulte, explique-t-elle. Il pourra plus facilement se séparer de ses parents et prendre son élan autonome. Le laisser explorer, toucher, sentir, mettre à la bouche en présence de l’adulte qui sait mettre des limites en douceur en prévenant des dangers, c’est lui permettre de mettre en œuvre toute sa sensorialité et l’hétérogénéité de son corps tout entier, c’est ce qui fera de lui une personne confiante en la vie  »

Avez-vous entendu parler du bain libre ? C'est le même concept !

Laissez un commentaire